Qu'est-ce qui cause l'atrophie testiculaire?

Table des matières

  1. Qu'est-ce que l'atrophie testiculaire?
  2. Les causes
  3. Symptômes
  4. Diagnostic
  5. Traitement
  6. Traitements naturels
  7. Perspective; vue; vision; horizon

L'atrophie testiculaire se produit lorsque les testicules se contractent. Les testicules sont deux glandes reproductrices mâles situées dans le scrotum juste derrière le pénis. Ces glandes sont responsables de la création du sperme.

Les testicules peuvent se contracter pour plusieurs raisons, notamment le vieillissement, les affections médicales sous-jacentes ou les infections.

Dans cet article, en savoir plus sur les causes, les symptômes et le traitement de l’atrophie testiculaire.

Qu'est-ce que l'atrophie testiculaire?


Le vieillissement est une cause fréquente d'atrophie testiculaire.

Une atrophie testiculaire se produit lorsque les testicules se contractent. En cas d'atrophie testiculaire, les testicules deviennent plus petits en raison de la perte de certaines cellules germinales et de cellules de Leydig.

Les cellules germinales produisent du sperme tandis que les cellules de Leydig produisent de la testostérone.

Si les testicules se contractent, une personne pourrait avoir un nombre de spermatozoïdes ou de testostérone inférieur, ou les deux, en raison de la perte de ces cellules.

L’atrophie testiculaire diffère du rétrécissement dû au froid. Par temps froid, le scrotum se rétracte ou se contracte, rapprochant les testicules du corps pour maintenir la chaleur. Par temps chaud, il se détend, permettant aux testicules de refroidir.

Merci de soutenir Medical News Today

Les causes

Les causes possibles de l'atrophie testiculaire incluent:

  • âge
  • cancer des testicules
  • orchite
  • maladies
  • consommation excessive d'alcool
  • déséquilibre hormonal
  • torsion testiculaire
  • varicocèle

Âge

Avec le temps, les testicules vont probablement commencer à se contracter. Ceci est un processus naturel, car le corps produit moins de testostérone ou de spermatozoïdes après le pic de la reproduction.

Déséquilibre hormonal

Les déséquilibres hormonaux peuvent parfois causer une atrophie testiculaire. Si le corps est amené à produire moins de testostérone, les testicules peuvent commencer à se contracter.

Parmi les causes possibles d'un déséquilibre hormonal qui supprime la production de testostérone, on peut citer:

  • traitement de remplacement de la testostérone
  • prendre des œstrogènes
  • stéroides anabolisants
  • certains médicaments

Orchite

L'orchite est une infection qui provoque des douleurs et une inflammation des testicules. Un virus ou une infection bactérienne peut provoquer une orchite.

Certaines des causes communes d'orchite incluent:

  • chlamydia
  • blennorragie
  • bactéries intestinales qui remontent dans l'appareil reproducteur après un rapport sexuel anal
  • infections des voies urinaires (IVU)
  • chirurgie des voies urinaires
  • utilisation d'un cathéter

Maladies

Certaines maladies ou infections peuvent augmenter le risque d'atrophie testiculaire, notamment les oreillons et le VIH.

Le traitement peut inverser l’atrophie, en fonction de la sévérité du retrait.


Ce qu'il faut savoir sur le cancer du testicule "class =" originalCe qu'il faut savoir sur le cancer du testiculeEn savoir plus sur les signes et les symptômes du cancer du testicule.Lire maintenant

Consommation excessive d'alcool

La consommation régulière d'alcool en excès peut entraîner une diminution du taux de testostérone.

Une consommation excessive d'alcool peut également endommager le tissu testiculaire, ce qui peut entraîner une atrophie testiculaire.

Restez au courant. Recevez gratuitement notre newsletter quotidienne

Vous avez des questions. Nous avons des réponses. Des conseils d'experts fondés sur des preuves et livrés directement dans votre boîte de réception pour vous aider à prendre le contrôle de votre santé

S'inscrire

Votre vie privée est importante pour nous.

Torsion testiculaire

La torsion testiculaire se produit si un testicule tourne, tordant le cordon spermatique qui relie les testicules au reste de l'appareil reproducteur.

En plus de la douleur et de l'enflure, le cordon torsadé provoque une perte de sang dans les testicules. Si une personne ne reçoit pas de traitement rapidement, la perte d'oxygène et de circulation sanguine pourrait entraîner une atrophie permanente des testicules.

Varicocèle

Varicocèle se réfère au moment où les veines qui traversent le scrotum deviennent élargies. La varicocèle ne survient généralement que du côté gauche.

Dans de nombreux cas, une personne peut ne pas se rendre compte qu'elle est atteinte de varicocèle, car cela pourrait ne causer aucun symptôme. Cependant, ils peuvent remarquer que le testicule gauche semble plus petit que d'habitude.

Cancer des testicules

Dans de rares cas, le cancer des testicules peut provoquer une atrophie testiculaire. Selon le Société américaine du cancer, l'âge moyen pour un diagnostic de cancer du testicule est de 33 ans.

Alors que le cancer des testicules a tendance à toucher les hommes plus jeunes, il est hautement traitable.

Symptômes

Le symptôme le plus évident de l’atrophie testiculaire est le rétrécissement notable de l’un ou des deux testicules.

Toutefois, en fonction de l'âge et des conditions sous-jacentes, une personne peut remarquer des symptômes supplémentaires.

Ceux qui ne sont pas encore passés par la puberté peuvent remarquer:

  • plus grande taille du pénis
  • manque de poils au visage ou au pubis

Si l'atrophie testiculaire se produit après la puberté, d'autres symptômes peuvent inclure:

  • testicules mous
  • faible libido
  • masse musculaire réduite
  • infertilité
  • réduction des poils du visage ou du pubis

Si une affection médicale sous-jacente provoque une atrophie testiculaire, une personne peut également éprouver:

  • douleur dans les testicules
  • inflammation
  • fièvre
  • la nausée

Diagnostic

Médecin parlant avec un patient âgé
Pour diagnostiquer une atrophie testiculaire, un médecin procédera à un examen physique.

Un médecin commence normalement à diagnostiquer une atrophie testiculaire en posant des questions sur son mode de vie et ses antécédents médicaux. Ils poseront également des questions sur les médicaments qu'une personne prend.

Un médecin effectuera probablement également un examen physique des testicules en examinant les qualités suivantes:

  • Taille
  • forme
  • texture
  • fermeté

Enfin, un médecin peut demander des tests supplémentaires pour aider à déterminer la cause de l’atrophie testiculaire. Les tests possibles comprennent:

  • une échographie des testicules pour examiner les anomalies et le débit sanguin
  • analyses de sang pour rechercher des signes d'infection
  • des écouvillons ou des tests d'urine pour détecter les infections sexuellement transmissibles
  • tests de niveau d'hormone

Traitement

La façon dont un médecin traite l’atrophie testiculaire dépend de la cause sous-jacente. Les traitements possibles peuvent inclure:

  • antibiotiques pour une infection
  • changements de style de vie
  • hormonothérapie
  • chirurgie, notamment en cas de torsion testiculaire

Si une personne découvre tôt une atrophie testiculaire et reçoit un traitement le plus tôt possible, il est peut-être possible d’inverser le rétrécissement.

Certaines conditions, telles que la torsion testiculaire, nécessitent un traitement immédiat pour éviter des dommages permanents au testicule.

Merci de soutenir Medical News Today

Les traitements naturels fonctionnent-ils?

Certaines personnes prétendent qu'il existe des traitements naturels pour l'atrophie testiculaire. Il n’existe aucune preuve clinique suggérant que des remèdes naturels puissent corriger l’atrophie testiculaire ou ses causes sous-jacentes.

Perspective; vue; vision; horizon

Les gens doivent être conscients de la taille et de la forme régulières de leurs testicules. Si l'un des testicules ou les deux deviennent sensiblement plus petits, il est préférable de consulter un médecin dès que possible.

Une intervention et un traitement précoces ont plus de chances d'inverser l'atrophie testiculaire.